SVT 327RES

Publié le par Principal clg Matouba

III) Le SIDA (voir T.P. 2.7.)

Le SIDA est du à un virus, le V.I.H.. C'est donc une maladie infectieuse, donc acquise au cours de la vie.

Sa transmission est directe (relations sexuelles, grossesse) ou indirecte (transfusions, seringues).

Le V.I.H. détruit les lymphocytes T où il se multiplie.

Il existe des lymphocytes B producteurs d'anticorps anti-V.I.H. mais ceux-ci ne peuvent que neutraliser les virus libres et non ceux contenus dans les lymphocytes T.

Leur présence dans le sang (test de dépistage) trahit la contamination d'un individu.

Lorsque le nombre de lymphocytes T devient insuffisant, le système immunitaire devient inefficace : o parle alors d'immunodéficience.

Des maladies opportunistes se traduisant par un ensemble de symptômes appelés syndrome se développent qui entraînent à terme le décès de la personne.

Afin de l'éviter sa transmission il convient :

-          d'avoir des rapports sexuels protégés tant qu'on est pas sur de la séronégativité des 2 partenaires.

-          d'assurer une parfait stérilité du matériel médical  ou d'injection

-          en cas de doute sur sa séronégativité, d'effectuer des tests de dépistage.

Publié dans Classes de 3EME : SVT

Commenter cet article